édition de liens

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom féminin  [programmation]. Action de transformer du code objet en exécutable.

Les liens qui sont établis associent les références aux éléments (fonctions, variables...) d'un code objet à l'endroit où ils existent, par exemple dans une bibliothèque. Lorsque le code objet recèle par exemple un appel à une fonction nommée toto, l'éditeur de liens agit de sorte que l'exécutable puisse, lorsqu'il sera exécuté, trouver les instructions correspondantes.

Les liens peuvent être:

statiques
En ce cas l'association est une copie, donc l'éditeur de liens place dans l'exécutable tout ce qui lui est nécessaire. Il est ainsi beaucoup moins dépendant de l'environnement.
dynamiques
L'association est alors une référence établie de sorte que lors de l'invocation du programme tout ce qui sera nécessaire à son fonctionnement sera recopié en mémoire, si nécessaire à partir de la bibliothèque le stockant. Le programme ne fonctionnera que si le système fournit la version adéquate de toute bibliothèque nécessaire. Cela occupe moins de mémoire qu'un lien statique car lors de l'exécution simultanée de programmes employant la même bibliothèque les éléments intangibles de cette dernière, en particulier le code binaire (sens 2) des fonctions, ne s'y trouve qu'en un seul exemplaire, partagé par tous les programmes l'utilisant. C'est pourquoi les bibliothèques conçues pour permettre des liens dynamiques sont dites partagées.