BitTorrent

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

1. nom propre masculin.  [utilitaire]  [P2P]. Protocole et logiciel de P2P.

Le téléchargement proprement dit n'utilise pas de serveur central. Ce protocole est très populaire dans la communauté Linux en particulier pour le téléchargement des ISO des CD de distributions. Voir aussi leecher.

http://bittorrent.com/   Le site officiel.
Un téléchargement avec BitTorrent sous Mac OS X.

Principe de fonctionnement

L'utilisateur télécharge un fichier torrent de petite taille. Celui-ci contient les informations nécessaires à un téléchargement :

Ce fichier est analysé par le client BitTorrent qui obtient, par exemple grâce à un tracker, la liste des machines connectées disposant de parties de fichiers (nommées peers). Dans le cas d'un peer disposant du fichier dans son intégralité, on parle alors de seed (semence).

Ensuite, il télécharge les portions auprès d'autant de ces machines que possible, tout en les mettant à mesure à disposition du réseau BitTorrent.

À savoir

  • Le protocole BitTorrent est vertueux: plus on autorise l'upload, plus les autres clients nous servent.
  • Le tracker n'hébergeant aucun fichier, il est difficile de le poursuivre en justice dans le cas de données illicitement diffusées. Cependant, avec la nouvelle loi pour la confiance dans l'économie numérique, on peut considérer en France qu'il contribue à un contournement de mesure de protection de la propriété intellectuelle, ce qui est un délit.
  • De nombreux logiciels clients existent, parfois directement intégrés dans la distribution (cas d'Ubuntu) ou dans l'explorateur (cas d'Opera depuis la version 9). Des logiciels autonomes de création de fichiers torrents existent également.
  • Des sites web plus ou moins publics hébergent des trackers ou des moteurs de recherche de fichiers ainsi publiés.
  • On a estimé que les échanges de ce type consommaient durant l'été 2004 environ 35% de la capacité totale de transfert utilisée de l'Internet.