Discussion:boot

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

Münhchhausen ?

AFAIK :

l'attribution aux galéjades du baron est discutable, même si reprise un peu partout.

Le baron n'a jamais prétendu s'être soulevé par les lacets (qui peut fournir une référence précise ?), mais plutôt par les cheveux.

L'expression viendrait de l'aube de la discipline, vers 1945-1950. À l'époque les ordinateurs étaient militaires et ceux qui les bricolaient, l'étant le plus souvent tout autant, employaient couramment les expressions de ce monde. Un manuel militaire énonçait qu'un soldat d'astreinte légère (il dort, tout habillé car doit réagir vite en cas d'alerte) doit, avant de faire quoi que ce soit, "lacer ses bottes".

Par ailleurs cette histoire de lacets/cheveux tirés par qui les porte n'a pas grand rapport avec le boot, puisque l'anecdote correspond plutôt à l'acception de bootstrap décrivant l'action d'un compilateur "se" compilant lui-même, en compilant son propre code source, puis en le recompilant avec "lui-même" compilé par cette nouvelle version. Les stages de gcc, illustrent bien cela.

Cf. également l'expression boot camp.

C'est l'origine, entre (nombreux) autres, de fubar ainsi (c'est moins connu et IIRC) que de de mailing list : durant WW2, surtout côté Pacifique, le commandement de l'US Army, pour diffuser des infos tactiques (surtout afin d'éventer des astuces de l'ennemi), invitait tout soldat a rédiger et lui expédier (mail) une description de tout élément pertinent (booby traps ...). Ces témoignages étaient rassemblés, mis en forme et périodiquement diffusés dans un courrier périodique intitulé mailing list. Natmaka 20 octobre 2007 à 15:38 (CEST)

Oui, mais ça a l'air plus vieux. L'idée serait plutôt anglo-saxonne, datant du XIXème : http://listserv.linguistlist.org/cgi-bin/wa?A2=ind0508b&L=ads-l&P=15085 Roland 16 janvier 2008 à 10:58 (CET)