Document:libre abusé

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

Énormément de façons de trahir l'esprit d'une licence libre ou opensource existent.

Détournement par un prestataire

Un prestataire (SSII), propose à ses prospects de les aider à profiter du logiciel opensource, et leur affirme qu'ils paieront moins ainsi puisque le développeur tend, lui, à facturer sa ses efforts de développement. Les entreprises proposant cela ne brillent guère par leurs compétences techniques, toutefois lorsque le projet échoue cette façon de procéder leur offre un alibi: elles prétendent que le logiciel est buggé. Tout devient clair lorsque le logiciel donne par ailleurs satisfaction...

Pour contrecarrer cela certains adoptent le mode de diffusion nommé source available.

SaaS

Certaines formes de SaaS adossées à un logiciel opensource comprennent des prestations qui ne peuvent être assurées par ses développeurs. C'est en particulier vrai en mode cloud, et davantage encore lorsque le logiciel est masqué (souvent par frontalation) de sorte qu'il soit aussi difficile que possible de découvrir de quel logiciel il s'agit.

Amazon a, par exemple, vendu un service nommé « AWS Elasticache » animé par Redis d'une façon qui poussa l'entreprise qui lança et maintient ce logiciel à interdire d'employer ainsi ses add-ons.

Direction.png Pour aller plus loin: Commons Clause, Server Side Public License

Matériel n'acceptant pas tout logiciel

Le pilote est opensource, toutefois le matériel n'en exécute que les versions scellés, donc pas le résultat d'un développement réalisé par n'importe qui. C'est une sorte de MTP.

Parfois appelé tivoïsation.