abstraction

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom féminin.  [Théorie]. Désigne une approche, sorte de convention quant au mode de raisonnement, utilisée afin de concevoir et de documenter une architecture en simplifiant la représentation de ce qui peut l'être, donc sans détailler lorsque ce n'est pas nécessaire.

Sans abstraction toute réflexion et tout document traiterait du moindre détail de l'ensemble (on s'y perdrait vite), et tous les composants d'un système seraient intimement liés.

C'est une application du principe cartésien « diviser chacune des difficultés que j'examinerai, en autant de parcelles qu'il se pourra et qu'il sera requis pour les mieux résoudre », fondation de l'analyse.

Le terme désigne également tout résultat de cette approche (au mieux c'est un modèle).

Une API et une pile de protocoles, par exemple, résultent d'un travail d'abstraction.

Une abstraction dissimule parfois un défaut, dont la correction exigerait une réforme (donc de remplacer complètement le système considéré), ce qui est jugé trop coûteux. On préfère « balayer sous le tapis », ou « passer une couche de peinture » servant de cache-misère. Dans certains cas on abstrait ainsi durablement, jusqu'au point où la réforme s'impose.

Voir aussi logique (sens 3), couche (sens 1), découpler, modulaire, shell (sens 2), haut niveau, algorithmique, infrastructure, abstrait, encapsulation, programmation structurée, cloud, leak.