appel

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

1. nom masculin.  [exécution]. Déclenchement de l'exécution d'un ensemble cohérent d'instructions, donc d'un programme ou d'une fonction.

« Appeler » un programme signifie qu'il est lancé, par exemple via une ligne de commande ou une interface graphique. En ce cas mieux vaut dire « invoquer » plutôt qu'« appeler ».

En lisant un code source on dira par exemple Dans la ligne du code source numéro 22 la fonction toto appelle la fonction titi, ce qui signifie que durant l'exécution du programme si le code exécutable correspondant au contenu de la ligne 22 est exécuté, alors la fonction toto demandera quelque chose à titi, donc l'unité d'exécution cessera d'exécuter les instructions de la première puis commencera à exécuter l'autre et continuera jusqu'à ce qu'elle retourne.

On parle parfois d'évaluer une fonction plutôt que de l'appeler, surtout dans le contexte d'un langage fonctionnel où l'on souligne ainsi que seule la valeur retournée importe et que la fonction ne produit pas d'effet de bord.

Par extension le terme appel désigne également toute fonction appelable dans un environnement donné. On parlera par exemple d'appel système.

Voir branchement, inline.


2. nom masculin.  [argot]. Fait de requérir l'affichage d'une information (menu, donnée, résultat...).

Exemple: Il faut appeler la fiche du client.

Voir aussi péter.