appel système

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

locution nominale, masculin.  [système]. Routine du système d'exploitation permettant généralement l'utilisation d'au moins une ressource (matérielle ou logicielle). Le terme appel système désigne, selon le contexte, la routine ou bien son exécution (requise par un programme, souvent un processus, qui l'appelle).

Afin d'éviter du désordre (résultant d'actions non concertées ou non autorisées) nul programme classique devant coexister avec d'autres sur une machine ne devrait, par exemple, pouvoir directement lancer de commande à un périphérique puisqu'il ne peut savoir ce que d'autres programmes en font sur le moment (si n'importe quel programme commandait directement n'importe quand une imprimante leurs pages voire caractères imprimés se mélangeraient gaiement). Seul le système d'exploitation y est habilité et il traite les requêtes des programmes en fonction de l'activité de tous (donc en posant des verrous et en allouant des ressources, afin de les réserver temporairement) et des possibilités laissées au compte utilisateur sous chaque processus fonctionne.

Sous Unix, par exemple, ces appels requièrent, souvent via la libc, des services du noyau.

Un bon système ne doit pas se planter si une application fonctionnant sous un compte d'utilisateur non privilégié se comporte mal, donc aucune combinaison d'appels système ne devrait pouvoir le placer dans un état non souhaité par ses concepteurs.

L'abréviation courante, issu d'une contraction du terme anglais correspondant system call, est syscall.

Direction.png Voir aussi : kernel-mode, hypercall