babillard

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom masculin.  [réseau]. Service télématique accessible par modem, souvent administré par des particuliers sans grands moyens (un micro-ordinateur et une ligne téléphonique, non réservés à cet effet, suffisant), et permettant le téléchargement de fichiers ainsi que l'échange de courrier électronique et de forums répartis.

En anglais : BBS.

Courants du milieu des années 1980 à celui des années 1990, ils furent tout d'abord des repaires sulfureux de hackers maléfiques >;->, puis disparurent avec le développement de l'Internet.

Auparavant, des entreprises avaient des babillards. Désormais, elles ont des sites web.

Pourrait provenir de babiller.

Att.png Je me demande s'il n'y a pas une confusion avec Baby yar, litt. « le ravin de la grand-mère », en russe, expression homophone et attestée en américain. C'est un lieu de discussion : petit réseau de communication de groupe, de tous à tous, basé sur l'idée d'intelligence collective ; il est de taille très inférieure à celle de l'Internet (Frédéric de Solliers).
Att.png Philippe Chauvat nous précise : « En québécois, aussi loin qu'il m'en souvienne, le babillard est le « tableau d'affichage » dans les entreprises ou dans les locaux d'associations. Un endroit où on peut avoir et échanger de l'information ».