bytecode

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

Dr enus.png nom masculin.  [programmation]. Sorte de code objet servant d'intermédiaire entre le code source et un langage plus directement exécutable.

L'intérêt est d'obtenir une sorte de binaire (sens 2) non dépendant d'un jeu d'instructions (donc d'un processeur) donné.

Le bytecode n'est pas conçu pour être lu par un humain, mais plutôt pour être aussi proche que possible de tous les environnements visés, par exemple de tous les langages machine des processeurs.

Les logiciels développés fonctionnent sur de nombreuses plateformes car il suffit de concevoir et de réaliser une seule machine virtuelle capable d'exécuter le bytecode, puis de la porter sur les plateformes visées, ce qui est plus facile que l'est le portage du compilateur et de toutes les bibliothèques.

Le bytecode est produit par un compilateur et n'est donc pas directement compréhensible par le processeur, ce qui peut rendre l'exécution plutôt lente, mais reste plus rapide que l'interprétation classique.

C'est par exemple la façon classique d'employer Java (grâce à une JVM).

Parfois écrit byte code ou byte-code.

Att.png Traduit par le gouvernement français en code à octets. On utilise aussi la traduction pseudo-code et, au Québec, pseudo-code binaire.