canal

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom masculin.

1.  [histoire]. Ligne de perforations parallèle au bord d'une bande perforée, et permettant de l'entraîner grâce à des roues dentées qui s'y engrènent.


2.  [flux de données]. Moyen de communication où un programme peut lire ou écrire des données, comme s'il s'agissait d'un fichier.

L'intérêt de cette notion réside dans le fait que:

  • des canaux dit standard portent des noms. Sous Unix il s'agit de:
    • stdin, nom du canal lu par le programme
    • stdout, où le programme place ses messages
    • stderr, auquel seront expédiés les messages d'erreur
  • le shell offre moyen de rediriger un canal

Grâce à la redirection on peut invoquer un programme en déclarant vouloir lui fournir commandes et données (canal stdin) grâce au clavier, ou bien grâce à ce qui se trouve dans un fichier, ou bien à ce que produit un autre programme. On peut également rediriger certains canaux vers l'écran, un fichier, une imprimante, un autre programme... ON fait ainsi de la plomberie.

Dans son acception courante la notion émane d'Unix donc le programme l'emploie grâce aux appels système relatifs aux fichiers : il ouvre un canal, y écrit ou y lit, le ferme.

Un canal est souvent associé à un tampon.

Voir aussi pipe, fd.


3.  [internet]. Lieu virtuel de discussion en IRC, géré par un chanop (ou « op »).

Voir aussi canal caché