disque électronique

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

locution nominale, masculin.  [stockage]. Type de stockage de masse utilisable comme l'est un disque dur, le disque électronique (dit solid-state, qui signifie à la fois semi-conducteur et entièrement transistorisé) ne contient aucun composant mécanique mobile car est surtout constitué de mémoire (RAM, rapide mais chère et volatile, ou plus souvent flash), flanquée d'un bus.

Toute donnée stockée est accessible en accès direct (latence très faible) car cela ne nécessite aucun mouvement mécanique, tandis qu'un disque dur classique n'offre à ce titre (hors de dispositions limitant la capacité) que des accès aléatoires puisque pour accéder à une donnée il doit quasiment toujours déplacer au moins une tête.

La version composée de RAM est inusable et la plus rapide mais coûte plus cher et ne peut rien stocker longtemps sans alimentation électrique. Son intérêt semble faible avec une machine et un système d'exploitation récen, où mieux vaut ajouter de la RAM qui sera dans le pire des cas, par exemple si le programme ne sait l'employer, offerte à un disque virtuel. Une alimentation sauvegardée rendra l'ensemble quasi aussi sûr qu'un SSD à mémoire flash. Voir aussi BBU.

La version composée de mémoire flash préserve son contenu même sans alimentation électrique mais débite moins que la version RAM. Un modèle accessible à l'amateur débite tendu en lecture ou écriture d'environ 500 Mo/s et atteindrait 100,000 IOPS (un disque dur commun en 2019 délivre 100 Mo/s en lecture et 60Mo/s en écriture, et 130 IOPS. Il coûte environ 7 fois moins cher qu'un SSD offrant la même capacité de stockage).

Un disque électronique consomme moins d'énergie qu'un disque dur, et contrairement à ce dernier est silencieux et ne chauffe ni ne vibre. Il est toujours prêt, tandis que la plupart des disques durs réduisent leur consommation en ne laissant par leurs plateaux tourner lorsqu'ils sont peu sollicités, et doivent en ce cas les remettre en rotation (ce qui entraîne une latence proportionnellement énorme).

Connecter un disque électronique performant via NVM Express (plutôt que SATA) améliore généralement ses performances.

Son nom est mal choisi car ce n'est pas un disque, sinon par le mode d'utilisation. On peut supposer que son abréviation anglaise SSD a parfois été mal développée en associant le dernier D à disk plutôt qu'à drive. Parfois appelé disque dur électronique, voire (en une traduction mot-à-mot incohérente et fautive) disque à ((l'))état solide. Le terme «stockage électronique» est moins inadéquat mais encore plus imprécis.

Parfois appelé «disque mémoire flash».

Abréviation : SSD, pour solid-state drive.