fork

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

Dr enus.png

1. nom propre.  [Unix]. Primitive par laquelle un processus en crée un autre. C'est l'une des clés de voûte du système Unix.

Une manière de planter certains systèmes Unix est de le faire forker comme ci-après exprimé en C):

for(;;) fork();

Cela s'appelle une « fork bomb » et l'administrateur système peut facilement l'interdire, d'autant que le nombre maximal de processus simultanément actifs pour un compte utilisateur donné est le plus souvent limité et, même sans protection de ce genre, les noyaux contemporains thrashent mais ne crashent pas.

Verbe associé : forker.


2. nom masculin.  [programmation]. Branche de développement d'un projet non menée par les tenants du tronc (le projet principal).

Dans le domaine du logiciel libre, où il est possible d'avoir non seulement le code source d'un programme mais aussi la permission de le modifier, il arrive qu'on ait besoin d'une fonctionnalité que le développeur originel ne veut pas intégrer à son projet, même sous forme de contribution (parce qu'il ne veut préserver la simplicité ou redoute de devoir, à cause de cette intégration, maintenir quelque chose). On « fourche » alors, parfois, créant une deuxième version indépendante du logiciel. Mieux vaut le faire en connaissance de cause et pour de bonnes raisons.

En français: fourche.

Verbes associés : forker ou, mieux, fourcher.

http://aful.org/ressources/fourches-forks  
Direction.png Voir aussi : spork.