langage machine

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

locution nominale, masculin.  [langage]. C'est le seul langage de programmation directement compris par un processeur, il est constitué de tous les opcodes de son jeu d'instructions.

C'est incompréhensible pour un être humain normalement constitué.

Afin de pouvoir exécuter un programme il faut en produire puisque le processeur ne comprend rien d'autre. On utilise pour cela un compilateur ou un interpréteur qui, plus ou moins immédiatement et directement, « traduit » un code source (intelligible pour l'humain mais pas pour la machine) en langage machine (intelligible pour la machine mais pas pour l'immense majorité des humains).

Le langage machine est un langage de programmation d'un genre un peu particulier puisque avec lui tout code source est également code binaire. En pratique on préfère une version lisible pour l'humain donc exprimée dans un langage d'assemblage.

Un langage machine donné est propre à une famille de processeurs relevant d'une architecture matérielle donnée. Exemple: un modèle donné de processeur d'architecture AMD64 ne digère absolument pas le même langage machine qu'un processeur ARM, et deux processeur AMD64 de modèles différents disposent parfois de jeux d'instructions qui diffèrent dans le détail. Ils sont compatibles donc un code exécutable fonctionnant sur l'un fonctionnera sur l'autre, toutefois dans certains cas l'un offrira au moins une instruction supplémentaire effectuant plus rapidement ou efficacement certaines opérations, de sorte qu'un code exécutable produit pour lui sera plus performant mais ne fonctionnera pas sur l'autre. Des compilateurs offrent ainsi moyen de préciser la cible (sens 2).

Une suite d'instructions en langage machine est du « code exécutable ».

Direction.png Voir aussi : instruction, ainsi que un programme, plusieurs sources

Voir aussi script.