mailbomb

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

Dr enus.png nom féminin.  [sécurité]  [courrier électronique]. Pour nuire aux gens, rien de mieux, selon certains, que de leur envoyer des tonnes de courrier électronique. Cela a pour principal effet de saturer encore un peu plus le Net, et pas seulement la BAL visée, en plus d'être inutile : il est aisé d'effacer des messages sur un serveur sans les télécharger (et puis de se plaindre aux admins...). Voir aussi flood, spam.

Il y a peut-être une nuance avec mailflood, mais je ne suis pas sûr de la connaître. Voici des précisions, apportées par Jean-Luc Cavey : « À mon avis la nuance (qui a l'épaisseur d'un cheveu, j'en conviens) serait :

  1. mail bombing : action d'envoyer une grande série de mails à la même personne dans l'intention de lui bloquer sa boîte de messagerie (dont la capacité est généralement limitée chez le FAI / hébergeur) ou simplement de l'emmerder... Ex : tu mail-bomb machin@truc.org. Normalement ça ne doit pas provoquer de DoS. J'ai bien dit « normalement »...
  2. mailflood : action de balancer une série de mails sur le même serveur de messagerie (mais pas forcément la même boîte) pour le forcer à sauter (DoS). Ex : tu mailfloodes truc.org. La taille des messages n'a qu'une importance technique : plus ils sont petits plus tu en envoies par seconde et plus tu as de chances de flooder le serveur. Dans le mail bombing, tout dépend du but recherché : si tu veux que ta victime ait 1000 messages à ouvrir dans MS-OE le matin, il faut en balancer une série de petits. Si tu veux lui planter sa boîte sur le serveur POP mieux vaut en balancer moins mais plus gros : ça va plus vite... En fait le mailflood c'est du flood sur un serveur de mail. Pas le mail bombing. ».