neutralité du Net

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

locution nominale, masculin.  [société]. Ce qui est menacé lorsqu'un réseau, en particulier le Net, ne permet pas d'accéder à une information ou la modifie.

« Neutralité » a ici le sens de « le réseau ne prend pas parti » donc qu'il ne discrimine pas en fonction de l'émetteur, du destinataire, de l'information..., que tous les connectés peut accéder à toute information de la même manière.

Par « le réseau » il faut bien entendu entendre ici « ceux qui l'administrent », donc entre autres son opérateur ou le législateur.

« Discriminer » vaut ici sur le plan qualitatif. Un réseau peut être « neutre » si ceux qui paient davantage afin d'y être connectés reçoivent et émettent plus vite, toutefois il ne l'est pas si certains ne peuvent accéder à certaines informations telles qu'elles sont publiées (donc sans modification, censure...).

De la même façon le réseau ne doit pas favoriser une source (telle qu'un site web), par exemple en ralentissant le trafic destiné à une autre.

Lire à ce propos « Le contraire d'« ouvert » est « à d'autres » ».

Cette neutralité n'est pas respectée par le zero-rating.

Parfois appelé « neutralité des réseaux ».

En France, sur le plan légal, l'opérateur assure ses services sans discrimination quelle que soit la nature des messages transmis.

Anglais: « network neutrality », souvent écrit « net neutrality » voire « netneutrality ».

Abrégé « netneut ».