processeur

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom masculin.

1.  [puce]. C'est le petit morceau de silicium (tout simplement du sable raffiné et cristallisé) qui fait tout le travail noble au sein de l'ordinateur.

Inventé dans les années 1960 ce circuit intégré est à la fois « la tour de contrôle » des composants de l'ordinateur et l'endroit où y sont réalisés les calculs hors de portée des composants moins complexes.

Il contient des millions de transistors (voir loi de Moore).

On lui adjoint désormais de plus en plus de coprocesseurs, chacun spécialisé, en quelque sorte ses assistants.

On parle indifféremment de processeur ou de microprocesseur, la distinction devenant de plus en plus floue.

Les processeurs vont souvent par familles, les enfants étant plus ou moins compatibles avec leurs parents. Exemple: la famille x86.

Ambiguïté

Le terme processeur (et ses dérivés CPU, microprocesseur...) désigne à la fois le circuit électronique et le composant l'abritant. Jusqu'au milieu des années 2000 cela ne posait pas de problème car chaque composant de ce type n'abritait qu'un seul circuit processeur (un cœur). À présent un même composant processeur abrite plusieurs cœurs chacun plus ou moins autonomes (lire à ce propos multicœur). En résumé processeur était synonyme d'unité d'exécution mais ne l'est plus, donc dans de nombreux documents il faudrait substituer unité d'exécution (ou cœur, sur le plan électronique) au terme processeur.

Direction.png Voir aussi : socket (sens 2).

2. Synonyme de moteur.