progiciel

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom masculin.  [classe d'application]. Logiciel destiné à tous les professionnels d'un métier donné (vertical, sens 1) donc non développé « à façon » («sur mesures») en fonction de particularités de l'un d'eux.

Ce mot a été formé par J. Forges à partir de « produit » et de « logiciel ». Voici les précisions qu'il m'a envoyées : « 1. Mon nom est John Forge et je vis en Californie, USA. Mon nom était Jean-Erick Forge et j'étais fondateur du CXP lorsque le nom a été inventé et accepté par publication dans le Journal Officiel (Mr. Fontanet ministre à l'époque). 2. J'avais donné une définition à la fois plus vaste et plus précise pour différencier la notion de progiciel (un produit commercial) de la notion de programme (logiciel) en général. Voici la définition donnée en 1981 : « Ensemble cohérent et indépendant constitué de programmes, de services, de supports de manipulation d'information (bordereaux, langages, etc.) conçu pour réaliser des traitements informatiques standards, dont la diffusion revêt un caractère commercial et qu'un utilisateur peut utiliser de façon autonome après une mise en place et une formation limitées ». 3. Le mot avait été déposé et immédiatement donné au public (par publication dans la presse) de façon à ce que personne ne puisse en empêcher l'usage. »

On parle parfois de progiciel « intégré » quand il est capable de (mal) réaliser beaucoup de tâches différentes, de la gestion des ressources humaines à la messagerie rose en passant par la paye des intérimaires...