réseau

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom masculin.  [réseau]. Ensemble d'ordinateurs (y compris les périphériques qui y sont connectés) reliés par des canaux de communication qui leur permettent de dialoguer.

Dans le monde des humains la parole est convoyée par du son, se propageant dans l'atmosphère. Dans un réseau le canal (ou vecteur) de communication est appelé couche physique (ou, en jargon, tuyau). Il s'agit par exemple de câble, souvent de type Ethernet, ou d'ondes électromagnétiques, souvent du wifi. Une interface réseau est à la fois la bouche et l'oreille de l'ordinateur, connectée au tuyau. Ce qui correspond aux ondes sonores est généralement appelé trame et transporte des paquets (en forçant un peu la métaphore on peut y voir des wagons contenant des mots) exprimés grâce à un « protocole réseau de haut niveau », par exemple TCP/IP, qui est une langue grâce à laquelle des ordinateurs dialoguent. C'est une architecture modulaire.

Aux origines de l'informatique, chaque ordinateur travaillait tout seul dans son coin. À présent quasi tous les systèmes sont connectés d'une façon ou d'une autre à un ou plusieurs réseaux (voir IoT).

En réalité ce sont les interfaces réseau qui sont ainsi reliés par un réseau. En pratique elles servent quasiment toujours une sorte d'ordinateur (un smarthone est un ordinateur!), donc le raccourci "un réseau interconnecte des ordinateurs" ne choque que quelques puristes.

Les réseaux les plus connus sont Arpanet (d'un point de vue historique), l'Internet (le plus vaste du monde) ou encore SWIFT (qui interconnecte des banques).

Le vocabulaire lié aux réseaux, comme celui des télécoms, est extraordinairement riche et tordu, avec des milliers d'acronymes et de sigles abscons, à tel point qu'on se demande comment tout cela peut fonctionner.

Un réseau porte parfois un nom (exemples : Numéris, l'Internet) et est caractérisé par:

le nom d'au moins un protocole réseau utilisable
Il s'agit d'une « langue » permettant de dialoguer, par exemple de libeller une « enveloppe » dans laquelle le message est placé, afin qu'il soit bien acheminé. Exemples : Ethernet, 802.11 (couche physique, donc les trames) et TCP/IP, DECnet (pour ce qui concerne les paquets)
sa topologie
Exemples : réseaux à jeton, en bus ou en anneau.
sa taille
Exemples : structure d'interconnexion, LAN, MAN, PAN, WAN

Ses principales caractéristiques pour l'usager sont le débit et la latence.

Anglais: network.

Voir aussi en réseau, cœur de réseau, sous-réseau, réseau à valeur ajoutée, réseau cellulaire, réseau neuromimétique, réseau sans fil, réseau sémaphore, réseau électronique, réseau social.