statique

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

adjectif.

1.  [mémoire]. Type de mémoire vive ne nécessitant pas de rafraîchissement. Elle reste toutefois une RAM, donc son contenu est volatile (disparaît si elle n'est pas alimentée en énergie électrique). Voir aussi SDRAM, SRAM.


2.  [type de donnée]. Caractéristique d'une variable locale qui garde son contenu même lorsque la fonction où elle se trouve retourne.


3.  [électronique]. Électricité statique. Excès ou manque d'électrons dans un matériau, qui devient alors chargé (négativement ou positivement ). À la première occasion, Dame Nature remettra les pendules à l'heure sous la forme d'une petite décharge, qui peut aller du coup de bourre du client en pull qui touche son caddy au magasin, à la grosse étincelle traversant avec ravages une puce informatique (et grillant les mémoires qu'elle peut contenir).


4.  [web]. Un site web qui n'est composé que de documents en figés est dit statique. Aucun programme ne génère les pages web qui sont intégralement pré-existantes donc que le serveur web se contente de lire puis d'expédier au visiteur, sans les modifier. À un URL donné correspondra donc toujours le même contenu tant que les documents ne seront pas modifiés sur le serveur web.

Un site publiant ne serait-ce qu'un document dynamique ne peut être considéré comme statique.


5.  [programmation]. Une bibliothèque peut être dite statique, de par le mode d'édition de liens (pour simplifier on dit plutôt souvent compilation) qu'elle autorise.


6.  [programmation]. Un typage peut l'être, de même qu'un attribut.


Contraire : dynamique.