telnet

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

commande nom propre.  [Unix]. Nom d'un utilitaire permettant d'expédier grâce à un réseau IP du texte à un programme distant. D'ordinaire il s'agit d'expédier des commandes, donc telnet est une sorte de frontal utilisé afin d'envoyer sur un réseau des commandes à tout programme capable d'en recevoir ainsi.

Le programme cible est par défaut le démon telnetd, sorte de shell animé par la machine cible. À ce titre telnet est un ancien moyen d'employer, à travers le réseau, la ligne de commande d'une machine, donc peut faire office d'outil de PMAD. Le protocole correspondant s'appelle TELNET et le démon telnetd (il sert les connexions, chacune étant en fait une session TCP).

Cela semble aujourd'hui étrange mais est commode car de nombreux programmes serveurs Unix acceptent des commandes ainsi passées à distance. L'administrateur souhaitant passer des consignes à un programme distant évite ainsi de déplacer sa graisse patiemment accumulée ou bien de prendre le contrôle à distance, ce qui déplace grâce au réseau des tonnes de choses parfois inutiles (en particulier, aujourd'hui, ce qu'affiche l'interface graphique). Les commandes dépendent du programme visé et, parfois, rappellent ce que les jeu de rôle proposent : list users, kick user 42 ...).

L'ensemble est obsolète car ne chiffre pas (ou pas bien) la communication ni n'authentifie les machines et les utilisateurs (cela laisse un pirate espionner le trafic réseau ou jouer le man in the middle ...) mais traîne encore dans un coin sur de nombreuses machines, ce qui n'est guère dangereux tant que rien n'en est employé.

Client et démon telnet sont remplacés par ssh ou, plus rarement, par une évolution de telnet (client et démon) rendue plus sûre grâce à SSL.