trame

Une définition du Jargon Français.
Aller à : Navigation, rechercher

nom féminin.

1.  [réseau]. Ensemble de phénomènes physiques (généralement des différences de potentiel, donc du courant qui circule) dans un « tuyau » de réseau, dit couche physique, donc, par exemple, sur le câble ou sur les ondes, afin de faire circuler des données.

Par extension le terme désigne également un bloc de données (souvent un paquet) ainsi transmis.

Un paquet est défini grâce à un protocole donné (par exemple TCP) puis confié, souvent par encapsulation, à l'une des entités capables de le transporter, qui correspondent elle-mêmes à autant d'autres protocoles. Cela permet de gagner en modularité : le développeur de logiciel n'emploie qu'un protocole, par exemple TCP/IP, que d'autres couches logicielles savent transporter dans des trames de « tuyaux », quelle que soit la nature de ces derniers (par exemple Ethernet ou 802.11b). L'un des effets non négligeables est qu'en interfaçant un nouveau type de tuyau avec le protocole définissant le format d'un type de paquet on permet à tout programme employant ce dernier d'utiliser le tuyau.

Exemple : lorsque l'on transfère un fichier grâce à FTP le programme ne se soucie que de ce protocole (FTP) tandis qu'en coulisses des programmes placent les données dans une session TCP, composée de paquets IP qui sont transformés en trames afin de courir sur le câble Ethernet du LAN, puis redeviennent des paquets IP afin d'être encapsulés dans des cellules galopant sur un réseau ATM...

Voir aussi CVC, CVP, DLCI.


2.  [graphisme]. Motif de remplissage, plus ou moins géométrique (parfois pas du tout, mais qui le devient quand on en met deux cents les uns à côté des autres).

Reviser.png Cet article est à revoir. Si le cœur vous en dit...